Skip to main content

Vision double : deux innovations médicales visent à améliorer l’accès aux soins oculaires dans les régions rurales et éloignées

Le programme de subventions à l’innovation de Joule offre du financement, du soutien professionnel et des services de mentorat aux médecins et aux apprenants en médecine qui contribuent à améliorer les soins de santé. Cet article fait partie d’une série d’histoires sur les bénéficiaires de 2020 et leurs innovations.

Pour les personnes qui vivent dans les régions rurales et éloignées du Canada, il est parfois très difficile d’obtenir des soins oculaires.

« Les patients des régions éloignées qui doivent consulter un ophtalmologiste situé dans un centre urbain se heurtent souvent à de nombreux problèmes logistiques, explique la Dre Jovi Wong, médecin résidente en ophtalmologie à l’Université de Toronto. N’importe qui trouverait difficile de devoir parcourir des centaines de kilomètres pour un rendez-vous médical. C’est particulièrement vrai pour les patients qui ont subi une perte de vision et doivent demander à quelqu’un de s’absenter du travail pour les accompagner. »

À l’heure actuelle, seulement 27 % des patients qui vivent en région rurale et éloignée obtiennent le suivi régulier en soins de la vue dont ils ont besoin. Au Canada, une personne sur six risque de développer une perte de vision; il est donc essentiel d’assurer un accès rapide à des soins oculaires de qualité ainsi qu’à des spécialistes de la vue.

Stuti Tanya est en quatrième année de médecine à l’Université Memorial de Terre-Neuve. Elle habite et travaille à Terre-Neuve-et-Labrador, province où le vieillissement de la population s’accélère le plus rapidement au Canada et où l’on observe un taux élevé de maladies chroniques qui influent sur la santé oculaire, comme le diabète et l’hypertension.

« Il faut parfois faire des heures de route pour accéder à un ophtalmologiste à Terre-Neuve-et-Labrador, ce qui comporte de nombreux coûts connexes, notamment en raison des heures d’absence du travail, dit-elle. L’accès à des services d’ophtalmologie dans les facultés de médecine est limité, ce qui peut également rendre difficiles l’évaluation et la prise en charge dans les établissements de soins primaires. »

La Dre Wong et Mme Tanya se tournent toutes deux vers la technologie pour aider à combler cette lacune en matière de soins oculaires. Leurs projets, pour lesquels chacune a reçu une subvention à l’innovation de Joule de 10 000 $, faciliteront la tâche aux fournisseurs de soins primaires des régions rurales dans le dépistage des problèmes de santé oculaire et les demandes des consultations auprès des spécialistes.

La Dre Wong et Mme Tanya se tournent toutes deux vers la technologie pour aider à combler cette lacune en matière de soins oculaires.

Le Retinographer : un ophtalmoscope qui fonctionne à l’aide d’un téléphone intelligent et de l’intelligence artificielle

Étant donné que la perte de vision et la cécité sont évitables dans 75 % des cas lorsqu’elles sont dépistées et traitées rapidement, l’innovation de la Dre Wong vise à donner aux travailleurs de première ligne des communautés rurales la possibilité de dépister les problèmes de santé oculaire chez leurs patients et d’effectuer un suivi auprès d’eux, au sein même de leur communauté.

L’ophtalmoscopie est la principale méthode de dépistage, de diagnostic et de suivi de trois causes premières de cécité : dégénérescence maculaire liée à l’âge, rétinopathie diabétique et glaucome. Le Retinographer de la Dre Wong, un ophtalmoscope peu coûteux qui fonctionne à l’aide d’un téléphone intelligent, prend une photo de la rétine, qui est responsable de la vision, et utilise un algorithme pour détecter les maladies les plus courantes. Elle est déjà en train de tester son prototype.

« L’intelligence artificielle a le potentiel de transformer la prestation des soins oculaires au Canada. Il a été démontré que les algorithmes d’analyse d’images médicales, y compris celui qui alimente notre Retinographer, sont au moins aussi précis que les experts humains. » – Dre Jovi Wong

Étant donné que les méthodes traditionnelles d’examen de la rétine exigent une interaction prolongée en personne avec les patients, le Retinographer offre également une solution de rechange plus sécuritaire en temps de pandémie de COVID-19. La Dre Wong aimerait qu’un jour tous les travailleurs de la santé de l’Ontario puissent utiliser le Retinographer avec leur téléphone intelligent. Il leur suffirait de télécharger une application et d’utiliser un cadre imprimé 3D muni d’une lentille, reçu par la poste.

« Notre objectif est de contribuer à réduire la perte de vision évitable. J’espère que mon innovation présentera des avantages à long terme pour la qualité de vie des patients, leur santé mentale et leur capacité à continuer de travailler », dit-elle.

Rhythm : un logiciel intuitif de triage et d’orientation des patients pour les fournisseurs de soins primaires

Lorsque les médecins de soins primaires, les optométristes ou les infirmières praticiennes effectuent un dépistage de maladies oculaires chez un patient, il n’est pas toujours évident de savoir s’il faut ou non l’envoyer consulter un ophtalmologiste.

« Par exemple, prenez un patient qui présente une rougeur aux yeux, explique Mme Tanya. Est-ce qu’il s’agit d’une conjonctivite virale ou d’un autre problème qui nécessite un examen ophtalmologique urgent? »

Rhythm vise à aider les fournisseurs de soins primaires à préciser les diagnostics et les soins requis et à estimer le degré d’urgence d’un problème oculaire. Le logiciel fait appel à l’intelligence artificielle pour guider les fournisseurs de soins primaires tout au long d’un processus d’examen par étape, au moyen d’observations cliniques.

« Nous avons décidé d’exploiter la technologie pour améliorer le processus de recommandation des soins de santé primaires vers l’ophtalmologie, car c’est là que surviennent la plupart des problèmes de gestion dans le continuum de soins. » – Mme Stuti Tanya

Rhythm permettra d’accélérer ce processus en remplaçant le système traditionnel sur papier. Il garantira également aux patients, peu importe l’endroit où ils habitent, un diagnostic dans un délai raisonnable.

À l’heure actuelle, Mme Tanya travaille au perfectionnement du logiciel avant de poursuivre la phase d’essai.

« Nous espérons faire de Rhythm un outil révolutionnaire dans le domaine des soins de santé au Canada », dit-elle.

Le programme de subventions à l’innovation de Joule de 2020 a permis d’octroyer 500 000 $ en guise de soutien à l’innovation dirigée par des médecins, dans les domaines de la viabilité du système de santé, de la santé et du bien-être des médecins, des solutions en soins de santé et de l’accès aux soins.

Découvrez les autres innovations financées par le programme :

https://boldly.amc.ca/blogue/lancement-dune-unite-virtuelle-en-sante-mentale-en-reponse-a-la-covid-19

https://boldly.amc.ca/blogue/des-etudiants-en-medecine-mettent-au-point-un-outil-de-suivi-de-la-covid-19

https://boldly.amc.ca/blogue/deux-jeunes-innovateurs-médicaux-repensent-les-manipulations-corporelles

https://boldly.amc.ca/blogue/un-medecin-de-waterloo-concoit-un-logiciel-automatise-pour-reduire-la-charge-de-travail

https://boldly.amc.ca/blogue/un-médecin-albertain-conçoit-une-plateforme-web-qui-donne-davantage-de-pouvoir-aux-patients-racisés

https://boldly.amc.ca/blogue/conception-d-une-application-pour-aider-les-hôpitaux-à-réduire-leur-empreinte-écologique

https://boldly.amc.ca/blogue/créer-des-ponts-entre-les-médecins-suppléants-et-les-cliniques

https://boldly.amc.ca/blogue/un-nouveau-programme-d-ordonnances-de-plein-air-fait-des-adeptes-au-canada

 

À propos de l’auteur

AMC Joule soutient les médecins et les apprenants en médecine dans la poursuite de l’excellence clinique. En tant que filiale de l’Association médicale canadienne (AMC), AMC Joule appuie la profession en offrant des programmes de formation continue et d’autres possibilités d’apprentissage, de même que des outils de recherche et des produits cliniques de pointe fondés sur des données probantes.

Profile Photo of Personnel d' AMC Joule