Skip to main content

La vedette du football, Laurent Duvernay-Tardif, à la défense des vaccins contre la COVID-19 : « Nous pouvons faire partie de la solution »

Crédit photo: Vincent Ethier

« Mon expérience en première ligne au printemps dernier m’a apporté une perspective différente face à la pandémie et le stress qu’elle met sur le système de santé. Si je suis amené à me retrouver dans une situation comportant des risques significatifs, je le ferai en traitant des patients. »

L’an dernier, le joueur canadien de la NFL Laurent Duvernay-Tardif a beaucoup fait parler de lui à la suite de sa décision de renoncer à la prochaine saison de football et d’aller plutôt prêter main-forte dans un centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) dans la lutte contre la COVID-19.

Le personnel des CHSLD du Québec était alors accablé de travail en raison de la pandémie et les résidents succombaient à la maladie.

Au sommet de sa carrière, le joueur de ligne offensive des Chiefs de Kansas City, champions du Super Bowl, a préféré laisser son maillot au vestiaire pour la saison 2020 pour aller aider.

« C’était la meilleure décision pour moi, car je voulais faire partie de la solution. »

 

Un tournant en première ligne

Préposé aux bénéficiaires dans un CHSLD situé en région, près de Montréal, il a vite pu voir de ses propres yeux les répercussions de la COVID-19. « La première vague de la pandémie a fait des ravages chez les personnes âgées au Canada », a-t-il déclaré.

Selon les données publiées par l’Institut canadien d’information sur la santé, 70 % de tous les décès liés à la COVID-19 enregistrés au Québec au printemps 2020 ont eu lieu en CHSLD.

Diplômé de médecine de l’Université McGill en 2018, Duvernay-Tardif soutient que les vaccins contre la COVID-19 ont changé la donne pour les centres de soins de longue durée.

« La vaccination des personnes âgées m’a donné espoir, a-t-il souligné, et les deuxième et troisième vagues n’ont pas été aussi dévastatrices que la première. »

Ainsi, dès qu’il a eu la chance de recevoir sa première dose du vaccin en janvier, il n’a pas hésité.

Son message aux indécis : « Quand ce sera à votre tour de remonter votre manche, sautez sur l’occasion. Protégez-vous, et protégez les autres. »

« J’ai vu les retombées qu’ont eues les vaccins dans les CHSLD, et il ne m’en fallait pas plus. Je sais que c’est le vaccin qui me ramènera en toute sécurité vers ce à quoi je tiens le plus, comme jouer au football et voir ma famille. »

Des questions sur l’innocuité du vaccin? En consultant ces ressources fiables, vous serez mieux renseigné pour recevoir votre vaccin en toute confiance :

  • Questions COVID-19 – Un site Web avec questions et réponses sur la COVID-19, y compris de l’information sur les vaccins
  • Carrefour d’information sur les vaccins contre la COVID-19 – Information du site Gouvernement du Canada sur comment se faire vacciner, qui est admissible, quels sont les groupes prioritaires, à quoi s’attendre lors de la vaccination et quels sont les vaccins autorisés.