La nécessité engendre l’innovation : une famille de la côte est s’unit pour repenser le masque N95

November 18, 2020 Personnel de Joule

« Pendant cette pandémie, les professionnels de la santé font au quotidien de nombreux sacrifices pour prendre soin des patients et des communautés où ils vivent. Nous espérons leur fournir un produit offrant une meilleure protection pour qu’ils puissent soigner leurs patients en toute confiance. » – Dre Susan Ripley, directrice médicale de Takaya Technology Inc.

La Dre Susan Ripley, hospitaliste en soins de courte durée, était enceinte de huit mois quand elle a réalisé ce que signifiait vivre et travailler pendant la pandémie de COVID-19.

Elle venait de compléter ses tournées matinales au Centre des sciences de la santé QEII à Halifax quand le gestionnaire de service lui a remis un masque en lui disant que son port était dorénavant obligatoire pour tous les travailleurs de l’hôpital.

« Je n’oublierai jamais ce sentiment, explique la Dre Ripley. Je me suis sentie vulnérable. Si on veut qu’une personne puisse bien faire son travail, il faut répondre à ses préoccupations sur la sécurité personnelle. »

Selon les données probantes, le port du masque est essentiel à la sécurité des travailleurs de première ligne.

 

S’ajuster au changement

En février, alors que la demande en équipement de protection individuelle (EPI) atteignait un point culminant, l’entrepreneur Andrew MacKean tirait profit de ses contacts internationaux pour fournir des respirateurs à la Nouvelle-Écosse.

« Nous nous sommes concentrés sur le masque N95 parce qu’on nous avait dit que c’était le produit essentiel le plus difficile à obtenir », dit-il.

S’il a pu s’en procurer un certain nombre auprès d’une multitude de fabricants, l’entrepreneur a vite constaté que beaucoup de masques échouaient aux essais d’ajustement, même s’ils détenaient toutes les certifications et autorisations réglementaires internationalement reconnues.

Selon les Centers for Disease Control and Prevention, un masque N95 efficace filtre jusqu’à 95 % des particules, des petits aérosols aux grosses gouttelettes. Le bon ajustement au visage est essentiel pour réduire l’exposition de la personne qui le porte à la COVID-19.

« Nous étions très déçus et très préoccupés », témoigne Andrew MacKean. C’est à ce moment qu’il a demandé l’aide de sa sœur, la Dre Susan Ripley.

« C’était clair à nos yeux : nous avions la possibilité de travailler sur un projet qui nous tenait à cœur, sur les plans personnel et professionnel », indique la Dre Ripley.

« La pandémie était une occasion en or de travailler à une cause commune : revoir la conception d’un élément essentiel de l’équipement de protection individuelle. » – Dre Susan Ripley

Au bon endroit au bon moment, avec la bonne expertise

Avec leur expérience combinée en conception de dispositifs médicaux et en entrepreneuriat, le frère et la sœur estimaient avoir de bonnes assises et, puisant dans leurs fonds personnels, ils ont fondé Takaya Technology Inc.

Andrew MacKean en est devenu le chef de la direction, et son autre sœur Erin MacKean, qui cumule plus de dix ans d’expérience en biotechnologie, a joint l’entreprise comme directrice de l’exploitation.

« Il peut être stressant de bâtir une entreprise, avoue-t-elle, surtout en cette période difficile. La confiance qui règne au sein de la famille nous a facilité les choses. »

Sans plus attendre, la fratrie a formé une équipe qui profite de l’expérience directe de la Dre Ripley comme clinicienne praticienne et ingénieure en biomécanique, et qui fait appel à des experts en génie, en science des matériaux, en réglementation et en accès au marché au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Elle a aussi utilisé ses relations avec des fabricants étrangers pour se procurer les matériaux nécessaires.

« En général, la commercialisation d’un dispositif médical peut être longue et ardue. Nous avons fait appel à certains des meilleurs spécialistes du monde pour réduire les délais et élargir notre portée », explique Andrew MacKean.

La Dre Susan Ripley a reçu une subvention à l’innovation sur la COVID-19 de Joule pour le travail réalisé avec Takaya Technology Inc. afin de modifier le masque N95. Apprenez-en plus sur le programme et les bénéficiaires de subventions.

Membres de l’équipe de Takaya Technology Dre Susan Ripley, Erin MacKean, Andrew MacKean et Lee Babin

Principaux membres de l’équipe de Takaya Technology. De gauche à droite: la Dre Susan Ripley, Erin MacKean, Andrew MacKean et Lee Babin, ingénieur-chef de Takaya.

Une conception pensée en fonction de l’utilisateur

Dès le départ, l’équipe s’est penchée sur les besoins des utilisateurs pour concevoir le masque.

« Nous avions très peu de temps pour fournir un produit dont les gens avaient besoin de toute urgence », raconte Andrew MacKean.

À la conception du prototype, l’équipe a utilisé un processus itératif pour obtenir le bon ajustement pour les utilisateurs potentiels. Elle a donc favorisé une rétroaction négative continue pour arriver à une reproductibilité interutilisateur : un masque qui convient à tout le monde, en tout temps.

« Il n’y avait pas de solution unique simple, poursuit Andrew. Nous devions tenir compte de variables faciales et nous assurer que le produit répondrait aux exigences de l’utilisation clinique. »

Avec en main un modèle confortable qui satisfait aux exigences réglementaires, l’équipe de Takaya Technology Inc. va pouvoir, dans quelques semaines seulement, remettre le prototype à des professionnels de la santé pour connaître leur avis et perfectionner le produit.

Il lui restera à obtenir les autorisations réglementaires et à lancer la fabrication des masques.

« Offrir un équipement de protection à la performance supérieure, c’est l’une des choses les plus importantes que nous pouvons faire pour vraiment changer les choses pendant cette pandémie. » – Dre Susan Ripley

Ces documents sont publiés uniquement à titre informatif. Ils ne remplacent en rien un avis médical en bonne et due forme et ne doivent pas être considérés comme des conseils médicaux ou personnels. Les auteurs s’expriment à titre personnel, et leurs opinions ne reflètent pas nécessairement celles de l’Association médicale canadienne et de ses filiales, y compris Joule. 

À propos de l’auteur

Personnel de Joule

Joule est une filiale de l’Association médicale canadienne (AMC) et vise à aider les médecins dans leur quête de l’excellence clinique. Elle y parvient grâce à l’innovation dirigée par des médecins et en incitant les médecins à utiliser des produits et services de savoir ainsi que des technologies et services novateurs.

Twitter LinkedIn Consulter le site Web Plus de contenu par Personnel de Joule

Aucun précédente

Prochain
Il doit y avoir une meilleure façon de faire : invention d’un robot de désinfection pour accélérer les protocoles de nettoyage
Il doit y avoir une meilleure façon de faire : invention d’un robot de désinfection pour accélérer les protocoles de nettoyage

Comme les nouveaux protocoles de nettoyage pendant la pandémie prolongent les temps d’attente en chirurgie,...