Interrogez nos bibliothécaires : cancer du sein

Saviez-vous que les membres de l’AMC peuvent consulter nos bibliothécaires, dont l’expertise en recherche médicale est avérée? Notre équipe peut faire des recherches pour vous, vous montrer comment utiliser nos ressources et vous aider à créer des stratégies de recherche efficaces. Accédez aux données probantes les plus récentes tout en gagnant du temps, ce qui vous permettra de vous concentrer sur ce qui compte.

 

Le cancer du sein est le cancer le plus répandu et le deuxième plus meurtrier chez les femmes au Canada. Mais grâce aux avancées scientifiques et à la poursuite de recherches sur le diagnostic et les traitements, près de neuf femmes atteintes sur dix survivront maintenant au moins cinq ans après avoir reçu leur diagnostic.

Voici quelques ressources sur le cancer du sein sélectionnées par l’équipe Interrogez nos bibliothécaires de Joule au moyen de divers outils accessibles avec l’adhésion à l’AMC ou offerts gratuitement en ligne.

 

Résumés cliniques de DynaMed

Allez sur DynaMed en ligne ou à partir de l’application mobile pour consulter des résumés concis et des recommandations détaillées, des illustrations et des graphiques médicaux, des renseignements sur les médicaments de Micromedex et plus encore.

Cancer du sein chez la femme

Synthèse et recommandations

Contexte (ressources de tiers en anglais)

  • Le cancer du sein se manifeste par la formation d’une tumeur maligne aux tissus mammaires. À l’échelle mondiale,  il s’agit du diagnostic de cancer le plus fréquent chez la femme.
  • À un stade peu avancé ou opérable, le cancer du sein est curable. C’est le cas des cancers de stade I à IIB et de certains cancers de stade IIIA (en présence d’une tumeur T3N1).
  • Le cancer du sein non inflammatoire, localement avancé et inopérable peut également être curable. Cela comprend tous les cancers de stade IIIA à IIIC, à quelques exceptions près (présence d’une tumeur T3N1 au stade IIIA).
  • Le cancer du sein inflammatoire est un sous-type rare et agressif de cancer du sein localement avancé. Il se caractérise par le rougissement, l’échauffement et l’épaississement ou l’enflure d’une région substantielle de la peau du sein (manifestation nommée « peau d’orange »).
  • À un stade avancé (métastatique), le cancer s’est propagé pour envahir les ganglions lymphatiques et les tissus avoisinants. On parle alors d’un stade IV de novo (métastases au diagnostic initial) ou d’une récurrence métastatique. Le plus souvent, les métastases s’attaquent aux os, au foie, aux poumons ou au cerveau.
  • Comptent parmi les facteurs de risque les causes génétiques, le vieillissement, les antécédents de santé génésique et les traitements hormonaux, les facteurs relatifs au mode de vie, les antécédents médicaux et l’exposition aux radiations.
  • Les femmes atteintes d’un cancer du sein présentent parfois des anomalies détectées au dépistage, sans autres signes ou symptômes. Les principaux signes et symptômes du cancer du sein sont les suivants : masse palpable au sein, masse à l’aisselle, écoulement mammaire, changements cutanés au sein ou au mamelon, épaississement asymétrique ou caractéristiques nodulaires, douleur mammaire, signes ou symptômes liés à une maladie métastatique.
  • Le taux de survie cinq ans après un diagnostic de cancer du sein chez une femme aux États-Unis s’élève à 99 % en cas de tumeur localisée, à 85 % s’il y a propagation régionale et à 27 % après l’apparition de métastases à distance. Les femmes atteintes d’un cancer avec des récepteurs d’estrogènes positifs traitées par endocrinothérapie présentent un risque de récurrence de 13 % à 41 % au cours des 5 à 20 années suivant le diagnostic. Certains facteurs influent sur le pronostic, dont les caractéristiques de la tumeur et de la maladie, l’âge, la réponse au traitement, la race et l’origine ethnique ainsi que la masse corporelle.

Résumés pertinents de DynaMed (en anglais)

Résumé sur le cancer du sein chez la femme (les membres de l’AMC peuvent avoir accès au résumé complet de ce sujet et d’autres en suivant ce lien)

 

Renseignements cliniques sur la plateforme ClinicalKey

ClinicalKey contribue à améliorer les soins en offrant en tout temps des réponses immédiates et concises et un libre accès aux données. Le moteur de recherche donne accès à plus de 1 000 manuels, 600 revues en texte intégral, des illustrations, des vidéos et des documents d’information personnalisables destinés aux patients, et ce, dans plus de 30 spécialités médicales.

Survols cliniques (en anglais)

Cancer du sein chez la femme. Mis à jour le 11 septembre 2020.

Cancer du sein chez l’homme. Mis à jour le 15 septembre 2020.

Breast Cancer, dans Ferri’s Clinical Advisor 2021.

Chapitres de livres (en anglais)

Tumors of the Breast, dans Diagnostic Histopathology of Tumors, 2021, chapitre 16, p. 1119-1210.

A Surgeon’s Practical Guide to Breast Imaging, dans Current Surgical Therapy, 2020, p. 712-718.

Carcinoma of the Breast, dans Robbins and Cotran Pathologic Basis of Disease, 2021, chapitre 23, p. 1037-1064.

Cancer of the Breast, dans Abeloff’s Clinical Oncology, 2020, chapitre 88, p. 1560-1603.e12.

Locally Advanced and Inflammatory Breast Cancer, dans Gunderson and Tepper’s Clinical Radiation Oncology, chapitre 74, p. 1342-1358.e2.

 

Sources d’information gratuites

CMAJ (en anglais)

Henry Li, Laurence Stillwater, Mark Bryanton et Christina A. Kim. Osseous sarcoidosis mimicking metastatic breast cancer. CMAJ. 13 juillet 2020; vol. 192, no 28 : p. E799-E802.

Ellen Warner, Karen Glass, Shu Foong et Emily Sandwith. Update on fertility preservation for younger women with breast cancer. CMAJ. 31 août 2020; vol. 192, no 35 : p. E1003-E1009.

Laura Eggertson. Breast density disclosure may do more harm than good. CMAJ. 13 janvier 2020; vol. 192, no 2 : p. E48-E49.

Emilia Nielsen. The problem of standardized breast cancer narratives. CMAJ. 25 novembre 2019; vol. 191, no 47 : p. E1311-E1312.

Lauren Vogel. Hormone therapy study restokes debate over breast cancer risk. CMAJ. 30 septembre 2019; vol. 191, no 39 : p. E1088-E1089.

 

Lignes directrices et autres renseignements

Recommandations concernant le dépistage du cancer du sein chez les femmes de 40 à 74 ans qui ne sont pas à risque accru de cancer du sein. Scott Klarenbach, Nicki Sims-Jones, Gabriela Lewin, Harminder Singh, Guylène Thériault, Marcello Tonelli, Marion Doull, Susan Courage, Alejandra Jaramillo Garcia et Brett D. Thombs pour le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs. CMAJ. 10 décembre 2018; vol. 190, no 49 : p. E1441-E1451 (consulté le 9 octobre 2020).

Recommandations Choisir avec soin – Évitez d’effectuer de routine la mammographie de dépistage chez les femmes de 40 à 49 ans qui présentent un degré de risque moyen. Pour chaque patiente, l’évaluation des préférences et des risques doit guider la discussion et la décision au sujet de la mammographie de dépistage dans ce groupe d’âge. Collège des médecins de famille du Canada. Mise à jour en janvier 2018 (consulté le 13 octobre 2020).

Role of Patient and Disease Factors in Adjuvant Systemic Therapy Decision Making for Early-Stage, Operable Breast Cancer: Update of the ASCO Endorsement of the Cancer Care Ontario Guideline. Programme de soins fondés sur la recherche d’Action Cancer Ontario. Août 2019 (consulté le 13 octobre 2020).

National consensus recommendations on patient-centered care for ductal carcinoma in situ. Panel d’expert sur les soins axés sur les patients atteints de carcinome canalaire in situ. Janvier 2019 (consulté le 13 octobre 2020).

Consultez d’autres guides de pratique clinique sur le cancer du sein (en anglais) dans l’Infobanque des GPC.

 

Recherches documentaires

Recherches dans PubMed (en anglais) :

 

Sensibilisation des patients

Agence de la santé publique du Canada. Cancer du sein. Mise à jour le 9 décembre 2019 (consulté le 13 octobre 2020).

Réseau canadien du cancer du sein. Consulté le 13 octobre 2020.

Société canadienne du cancer. Qu’est-ce que le cancer du sein? Consulté le 13 octobre 2020.

MedlinePlus. National Library of Medicine des États-Unis. Breast Cancer. Mise à jour le 28 septembre 2020 (consulté le 13 octobre 2020).

 

Vous voulez en savoir plus ou vous avez une question clinique sur un autre sujet qui vous intéresse? Communiquez avec l’équipe du service Interrogez nos bibliothécaires et demandez une recherche documentaire.

_

Ces documents sont publiés uniquement à titre informatif. Ils ne remplacent en rien un avis médical en bonne et due forme et ne doivent pas être considérés comme des conseils médicaux ou personnels. Les auteurs s’expriment à titre personnel, et leurs opinions ne reflètent pas nécessairement celles de l’Association médicale canadienne et de ses filiales, y compris Joule.

À propos de l’auteur

Les bibliothécaires de Joule spécialisés en médecine sont les professionnels responsables du service Interrogez nos bibliothécaires, qui est offert à tous les membres de l’AMC souhaitant faire appel à des experts en recherche clinique. Cette équipe chevronnée peut faire des recherches pour vous, vous montrer comment utiliser nos ressources et vous aider à créer des stratégies de recherche efficaces.

Consulter le site Web Plus de contenu par Les bibliothécaires de Joule dont l’expertise en recherche médicale est avérée
Précédent
Il doit y avoir une meilleure façon de faire : invention d’un robot de désinfection pour accélérer les protocoles de nettoyage
Il doit y avoir une meilleure façon de faire : invention d’un robot de désinfection pour accélérer les protocoles de nettoyage

Comme les nouveaux protocoles de nettoyage pendant la pandémie prolongent les temps d’attente en chirurgie,...

Prochain
Les associations médicales de l’Atlantique unissent leurs forces dans le but de déterminer la marche à suivre pour faire progresser les soin
Les associations médicales de l’Atlantique unissent leurs forces dans le but de déterminer la marche à suivre pour faire progresser les soin

Nouvelle étude axée sur la facturation, la rémunération des médecins et les avantages des soins virtuels da...