Skip to main content

Trouver la perle rare : un portail virtuel favorise l’atteinte d’une réelle équité pour les étudiants et les programmes de résidence

Lorsque l’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a annoncé l’annulation des stages électifs en 2020 à cause de la COVID-19, les apprenants en médecine étaient anxieux.

« Lorsqu’ils pouvaient voyager pour effectuer un stage électif, les étudiants étaient plus à même de se faire une idée du programme et de la ville hôte puisqu’ils y vivaient pendant plusieurs semaines et interagissaient avec différents médecins participant au programme. Cette expérience n’est plus possible », explique Bernard Ho, résident en médecine d’urgence à Vancouver.

Les responsables des programmes de résidence étaient également inquiets.

Selon la Dre Michelle Morros, directrice adjointe du programme de résidence en médecine familiale à l’Université de l’Alberta, le fait de ne pas pouvoir interagir en personne avec les candidats représente une perte énorme pour son programme. Par le passé, de nombreux résidents ont reconnu qu’ils n’auraient jamais envisagé d’étudier à l’Université de l’Alberta s’ils ne l’avaient pas visitée en personne.

« Nous craignions de ne pas pouvoir y arriver en mode virtuel et nous nous demandions comment faire connaître notre culture et les forces de notre programme. »

 

La solution

Pour aider les apprenants en médecine et les programmes de résidence à s’adapter au changement, la Fondation AMC s’est engagée à verser 1,94 million de dollars à l’AFMC pour la création d’un portail virtuel : le Portail promotionnel des programmes de résidence canadiens.

Le nouveau portail permet aux apprenants en médecine d’explorer des programmes de résidence et regroupe des renseignements auparavant difficiles à trouver parmi les divers sites Web des programmes et facultés.

Il comprend également un calendrier d’événements consultable, qui permet à plus de 1 000 programmes d’afficher les événements virtuels qu’ils organisent pour les apprenants en médecine, tels que des séances d’information et de questions ou des activités sociales.

C’est dans le cadre d’un sprint de conception organisé par l’Association médicale canadienne que les membres d’une équipe d’apprenants en médecine, de directeurs de programmes de résidence, de doyens de facultés de médecine et d’autres parties prenantes ont collaboré en ligne pendant plus de six semaines pour concevoir, développer et tester un prototype.

La Dre Morros et le DHo, tous deux membres de l’équipe de conception, affirment que le processus les a aidés à développer un produit final optimal.

« Nous ne pouvions pas simplement greffer une idée préconçue de la solution voulue », précise la Dre Morros.

Même si l’objectif premier du portail était de relever les défis posés par la pandémie, l’équipe de conception est d’avis qu’il contribuera aussi à régler un problème de longue date dans le processus de jumelage.

 

L’accès équitable

Le Dr Victor Do, membre de l’équipe de conception et médecin résident de première année en pédiatrie, explique que les apprenants en médecine ont toujours eu du mal se renseigner sur les programmes de résidence; jusqu’ici, il n’existait aucune base de données centralisée, et la présentation de l’information variait grandement d’un programme à l’autre. Certains ont un site Web bien conçu, et d’autres, non. Parfois, l’étudiant ne reçoit aucun renseignement à moins d’être convoqué en entrevue.

« Les étudiants en médecine misaient largement sur la possibilité de visiter l’endroit où se donnait le programme et d’effectuer un stage électif en personne afin d’en apprendre davantage », indique le DDo. Cependant, pour des questions de coûts et de capacité, beaucoup ne pouvaient pas visiter tous les programmes qui les intéressaient.

Selon l’équipe de conception, le portail aura des retombées durables chez les étudiants en médecine, surtout lorsqu’ils pourront à nouveau voyager.

« À tout le moins, le portail offre un accès équitable aux programmes et aux étudiants. Tous les programmes auront la même possibilité de s’annoncer et de vanter leurs mérites, et chaque personne candidate pourra s’informer sur les programmes offerts partout au pays dans une discipline donnée, à un seul endroit », commente la Dre Morros.

« C’est le grand avantage de ce nouveau portail puisque l’accès aux programmes variait beaucoup auparavant. À mon avis, cet outil devrait rester, que nous soyons en mode virtuel ou non. »

« Dans le fond, c’est un moyen de s’assurer que tous les étudiants en médecine et l’ensemble des facultés commencent sur un pied d’égalité. » – Dre Michelle Morros

À propos de l’auteur

Créée en 2005, la Fondation AMC est un organisme de bienfaisance enregistré et une fondation privée dont l’unique membre est l’Association médicale canadienne. Elle verse des dons importants à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés et à des donataires reconnus qui contribuent à promouvoir l’excellence en santé.

Profile Photo of Personnel de la Fondation AMC